Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Voiture – poids lourd : un amour à distance - Nouvelle campagne de l’AWSR

Voiture – poids lourd : un amour à distance - Nouvelle campagne de l’AWSR

En Wallonie, près de 40 personnes perdent chaque année la vie dans des accidents de la route impliquant un poids lourd. Le non-respect de la distance de sécurité entre usagers est en cause dans 20% de ces accidents. L’AWSR lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation pour inciter automobilistes et chauffeurs de poids lourds à garder leurs distances lors de certains manoeuvres.

Les accidents de camions en chiffres
En 2017, 554 accidents corporels impliquaient au moins un poids lourd en Wallonie. Ces accidents ont causé la mort de 38 personnes et 725 victimes ont été blessées.

Des victimes dans les voitures
Lors d’une collision, les camions chargés de plusieurs tonnes provoquent un choc particulièrement violent pour les occupants des véhicules antagonistes, tandis que les occupants du camion bénéficient d’une meilleure protection à bord d’un véhicule massif, robuste avec une cabine généralement plus élevée. Résultat ? Dans 90% des cas, les victimes se trouvent dans le véhicule opposé au poids lourd lors de l’accident…
Parmi les 38 personnes tuées en 2017, la plupart étaient des occupants de voiture (25), viennent ensuite les piétons (6), les conducteurs de camions (5) et enfin, les cyclomotoristes (2).

Surtout sur autoroute
Alors que 10% de tous les accidents se sont produits sur autoroute en Wallonie en 2017, ce chiffre grimpe à 47% si l’on tient compte uniquement des accidents de poids lourds.

Non-respect de la distance entre usagers : 1 accident sur 5
Le non-respect de la distance entre usagers est 5 fois plus souvent en cause dans les accidents impliquant un poids lourd que dans ceux impliquant uniquement des voitures. Le conducteur de poids lourd n’est pas nécessairement responsable du non-respect cette distance. Une voiture effectuant une queue de poisson en vue de rentrer ou de sortir de l’autoroute et se faisant heurter à l’arrière par un camion peut également être à l’origine de l’accident.

Méconnaissance de la distance d’arrêt d’un poids lourd
Sur la route, la cohabitation entre les chauffeurs de poids lourds et les autres usagers n’est pas toujours évidente, en raison d’un manque de connaissance et de nombreux préjugés des uns et des autres.
Une récente étude de l’AWSR montre d’ailleurs qu’un automobiliste sur 5 ne sait pas que la distance d’arrêt d’un poids lourd est plus longue que celle d’une voiture. Or, à 90km/h, un camion parcourra 20m de plus qu’une voiture avant de s’arrêter. Par ailleurs, les usagers de la route ne sont pas toujours conscients qu’un camion comporte plusieurs zones d’angles morts notamment aux niveaux latéraux qui ne permettent pas toujours au chauffeur de voir qu’un véhicule s’apprête à se déporter devant lui.
Ce manque de connaissance peut parfois être à l’origine de comportements dangereux et de grosses frayeurs pour les chauffeurs de camion.
Augmenter la connaissance des réalités de la conduite d’un poids lourd chez les automobilistes semble donc essentiel pour les inciter à adopter des comportements plus sûrs en présence de ce type de véhicules.

www.tousconcernes.be