Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
STOP aux déchets verts dans les rivières
Vous êtes ici : Accueil / À la une / STOP aux déchets verts dans les rivières

STOP aux déchets verts dans les rivières

Protection de nos cours d'eau

 

Stop aux déchets verts dans la rivière !

Dans les zones habitées, il est fréquent de voir les riverains déverser sur les berges des tontes de pelouse, le produit de la taille des haies et arbres, des tas de feuilles mortes, des épluchures de fruits et légumes ... Bien que dégradables, ces déchets sont gênants pour les cours d'eau. Ils menacent la stabilité des berges, provoquent une asphyxie des plantes et le pourrissement de leurs racines. Suite à de fortes pluies, ils peuvent se retrouver dans le cours d'eau et contribuer à la pollution organique. La vie aquatique sera d'autant plus perturbée que le cours d'eau est de petite taille et de faible courant, ce qui est le cas à Berloz ! Les dépôts répétés provoquent l'enrichissement du sol et l'apparition d'une végétation exubérante au détriment de la végétation caractéristique des berges. Des plantes invasives ont la faculté de se développer rapidement dans ces milieux fragilisés.

Les déchets verts peuvent être valorisés soit par le compost soit en les conduisant au parc à conteneurs.

Stop aux déchets ménagers dans la rivière !

En plus d'une pollution visuelle (dégradation du paysage, impression de « saleté générale »), les dépôts de déchets ménagers dans le lit ou sur les berges des rivières entraînent une dégradation de la qualité biologique du site, une pollution du sol et de la nappe aquifère. Les matières organiques en décomposition constituent non seulement une pollution olfactive mais attirent aussi des animaux indésirables. Les emballages sont retenus par des branchages et entravent l'écoulement du cours d'eau, ce qui peut provoquer des petits barrages, voire des inondations localisées. Leur enlèvement est très pénible.

Ramasser les déchets isolés et visibles, un geste courageux qui évitera peut-être l'effet « boule de neige ».

Stop aux pesticides au bord de l'eau !

La pulvérisation de pesticides de jardin le long des berges contribue à faire disparaître la végétation naturelle des cours d'eau et indirectement les animaux qui y vivent. Des molécules néfastes et difficilement dégradables se retrouvent dans l'eau qui voit sa qualité diminuer. Cela entraîne une disparition progressive des organismes aquatiques, c'est donc tout un écosystème qui se voit perturbé au même titre que notre santé.

Que dit la législation ?

Celle-ci est très précise : il est interdit de rejeter des déchets dans les eaux de surface, d'introduire des matières pouvant entraver l'écoulement des eaux et de dégrader de n'importe quelle manière que ce soit les berges.

En ce qui concerne les pulvérisations, une zone tampon d'une largeur minimale de six mètres à partir de la crête de la berge doit être respectée.

Tous ces actes sont passibles d'une amende administrative !

voir le folder "stop déchets verts" au format pdf

Voir le folder "stop aux déchets ménager dans les rivières" au format pdf