Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Le village de Berloz

Le village de Berloz

Berloz 1La population de Berloz présente une large diversité : Berloziens du cru, dans le village depuis leur naissance, habitants des autres villages de l’entité qui ont déménagé à Berloz, nouveaux arrivants dans la commune à la recherche d’une certaine qualité de vie à la campagne, proche de leur travail (Liège, Bruxelles, Waremme, …) ou encore des habitants ayant franchi la frontière linguistique et posé leurs bagages en Wallonie.
En 2006, le village de Berloz abrite 1183 habitants soit 42,6% (chiffres du 1/1/2006 sans registre d’attente) de la population totale (2780). En 5 ans, la population de Berloz même a augmenté d’environ 5%. Cette augmentation de population se traduit dans les faits par l’apparition de nouveaux lotissements, la rénovation de maisons ouvrières, la transformation de fermes en habitat ainsi que la création d’appartements. L’augmentation de la tranche d’âge des 29-49 ans est spectaculaire.

 

Méline Lenart (1)
Photo : Mélanie Lenart

En dépit des grands bouleversements intervenus dans le monde agricole depuis 20 ans, l’agriculture reste un élément fondamental de l’économie de l’entité. Quand le visiteur arrive de Geer ou de Grand-Axhe et descend vers le village de Berloz établi le long de la Mule, il traverse une vaste étendue de terres agricoles où croissent céréales et betteraves, où fleurissent de larges plantations fruitières, où poussent diverses variétés de légumes. Autour des fermes du village ou à l’arrière des nouveaux lotissements, paissent tranquillement vaches laitières et Blanc-Bleu Belges.

 

 

Complexe cadastral
Complexe castral

Le village de Berloz est aussi connu pour son patrimoine. Actuellement en triste état, le château de Berloz a abrité les Comtes de Berloz du XIIème siècle à la Révolution française. Les Comtes de Berloz ont joué un rôle très important dans le clergé, l’armée et l’administration du Pays de Liège. Intégré dans un remarquable ensemble formé par l’église Saint-Lambert, le presbytère et la ferme castrale, le château était autrefois entouré d’un vaste parc. Le parc, depuis le début du XXème siècle irrémédiablement séparé du corps de logis par la route, était agrémenté par un étang, lui-même alimenté par la Mule. Ce site, classé par la Région wallonne, ne manque pas d’intérêt pour le promeneur qui accédera à une partie du complexe castral par une jolie ruelle longée de hauts murs.

 

 

L’église paroissiale Saint-Lambert ne manque pas d’attrait pour le visiteur. Une fois passée l’imposante porte d’entrée de ce bel édifice en briques et calcaire, le visiteur découvre une nef centrale rythmée par des colonnes gothiques et joliment éclairée par des vitraux réalisés par Romainville en 1976. L’église existait déjà en 1369, elle est citée pour la première fois dans un document administratif. Incendiée, elle fut rebâtie en 1608. Depuis, elle a subi plusieurs restaurations dont la dernière importante en 1951.
La ferme castrale est un important quadrilatère élevé à l’emplacement de l’ancien château fort. Le noyau principal date du XVIIème siècle. La ferme a subi de nombreux remaniements, mais elle reste, par sa forme en carré, sa cour pavée, son porche et sa grange monumentale, un exemple typique de ferme hesbignonne.
D’autres témoins de l’activité agricole sont également visibles dans le village : la ferme du Hêtre-Madame (rue du Terminus) ou encore les nombreuses fermettes bi ou tri-cellulaires, actuellement reconverties en habitations. 

Berloz 4

 

De Berloz à la Berle, il n’y a qu’un pas… Cette fleur sauvage, large ombellifère, est une espèce qui aime les creux humides, les bords de ruisseaux et les prairies marécageuses. Si la berle devient rare, les milieux humides à Berloz persistent. Longés par la Mule, presque invisible lors de sa traversée du village, des prairies humides (derrière le Brouck ou au Terminus), des berges bordées d’aulnes et de frênes, des alignements de peupliers rythment le paysage intérieur du village. Ces petits éco-systèmes ainsi que les jardins et aménagements privés (étangs de Willine, par exemple), les vergers hautes-tiges derrière les habitations de Willine, le parc et l’étang du château, les vieux saules du Brouck, l’ancienne décharge et d’autres encore sont des éléments importants du maillage écologique du village. Ce sont des endroits propices au développement de la flore et à la reproduction de la faune locale.

 

Le village de Berloz se révèle également incontournable en matière de cyclisme : le Sprinter Club  s’est spécialisé dans l’organisation de courses cyclistes pour amateurs internationaux. Autour de ce club, se développe une riche vie associative et locale : soirées dansantes et concert, école de cyclisme pour les plus jeunes, randonnées cyclo hebdomadaires, … Le Club, c’est aussi un réservoir de champions comme Ludivine Henrion, par exemple.

Berloz 5
Richard Orban
Berloz 6
Hommage à la résistance

 

Berloz, c’est également un passé qui colle aux plaques de rue. On se souviendra ainsi de Richard Orban, Lieutenant de l’Armée secrète dont une plaque commémorative rappelle les hauts-faits.

Les Anciens Combattants sont actifs à Berloz : ils prennent du temps pour se rencontrer et témoigner auprès des enfants de l’école.
 

 

 


 
 

Le village de Berloz