Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

FNC de Berloz

80, rue de Willine

4257

BERLOZ

+32 476 95 89 62

F.N.C. du Grand Berloz et Sympathisants


Ce 18 août 2014, les trois sections F.N.C. (Fédération Nationale des Combattants) de Berloz-Corswarem-Rosoux ont officiellement fusionné. Dorénavant, il n’y a qu’une seule section, celle de Berloz.
 

  • Président : Paul Jeanne
    019/32.43.17 ou 0476/95 89 62
  • Trésorier : Emile Renard
    019/32.29.41
  • Secrétaire : Véronique Hans
    0486/54 79 15
     

 
Historique du mouvement
 

Créées quelques années après la 1ère guerre mondiale (1923), les Sections des Anciens Combattants de Berloz, Corswarem et Rosoux-Crenwick connurent leurs heures de gloire !

En ces temps lointains, les buts poursuivis par ces associations patriotiques étaient d’une part, la défense des droits légitimes des Anciens Combattants, des Prisonniers de guerre, des veuves ainsi que leurs orphelins. D’autre part, dans nos petites communes rurales, la garantie et la protection de la liberté et du patriotisme… national !

Pour mener à bien, leurs louables actions, les «Anciens» ont tout organisé ! Depuis les spectaculaires courses dans les sacs en toile de jute, les difficiles ascensions de mâts de cocagne, les courses cyclistes sur prairies, les bals… ou autres soirées de théâtre wallon.

Après 1940-1945, il y eut les «Anciens» de 14 et les «Jeunes» de 45 ! Deux générations et deux mondes différents, au sein duquel arrangement et entente ne furent pas toujours faciles… Souvent, on vit les Prisonniers et les Réfractaires de 40-45, ne pas rentrer dans la grande famille des «Anciens» ! Résistants armés, déportés et travailleurs obligatoire en Allemagne nazie, durent eux aussi, momentanément, faire cavalier seul !

Tout rentra dans un certain ordre, lorsque la mort, malheureusement, se mit à décimer les «Anciens» de 14. Alors, «Anciens et Jeunes», quasi à l’unanimité, voulurent enfin jouer la carte de l’unité, bousculant au passage, les barrières qu’ils avaient élevées entre eux.

Dans les années 1970, disparurent quasi tous les «Anciens» de 1914, 20 ans après, la mort, cette faucheuse implacable, amenuisa les rangs des 40-45. Afin de préserver nos sections de Vétérans d’une lente et longue agonie, on assista au phénomène suivant ; on vit sortir de l’ombre et de la passivité… ici des épouses, des veuves, là des enfants ou amis d’Anciens. Tous ensembles, ils volèrent au secours des derniers Combattants, respectant critères et traditions ; mais tous, voulant voir continuer, voir survivre, le mouvement patriotique créé par les 14-18.

Ces nouveaux venus, sans avoir fait la guerre, mais qui en ont connu directement ou indirectement les affres, on les appelle les « Sympathisants ». Ils sont là par civisme, par dévouement, par patriotisme… ce sont les nouveaux « garants » du Souvenir et de la Reconnaissance, ce sont les «Passeurs de Mémoire» du 21ème siècle… à l’échelon local.



Charte d’Avenir

 

Faire face à l’oubli, au manque de reconnaissance, aux incivismes ou autres extrémismes…

Continuer à honorer et à faire respecter la Mémoire des Vétérans, pourvoyeurs de nos libertés.

Pouvoir librement transmettre aux jeunes générations de Berloz, ces belles notions fondamentales de démocratie, de patriotisme ou simplement de respect de l’autre !

Ce n’est pas une nouvelle guerre,… mais un grand Défi !


 

Pour le comité organisateur d’événements patriotiques à Berloz
 
  • Monsieur Paul JEANNE
    FNC de Berloz

FNC de Berloz