Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Actualités 2018 expirées / Campagne Bob d'hiver - bilan positif
Actions sur le document

Campagne Bob d'hiver - bilan positif

Campagne BOB d’hiver : plus de 97 % de conducteurs sobres !

 

L’AWSR se réjouit du bilan positif de la campagne BOB de fin d’année en Wallonie. Le nombre de contrôles réalisés quotidiennement passe pour la première fois la barre des 2.000 et le pourcentage de conducteurs sous l’influence de l’alcool continue de diminuer !

97,3 % conducteurs sobres en Wallonie !

La campagne BOB de fin d’année s’est clôturée le 29 janvier dernier. Pendant 8 semaines, la Police fédérale et les zones de la Police locale ont effectué plus de 118.000 contrôles en Wallonie, soit environ 2.000 conducteurs contrôlés chaque jour ! Les contrôles se sont avérés négatifs pour 97,3 % des conducteurs.

La période de contrôle de la campagne BOB d’hiver cette année était plus courte que l’année dernière (9 semaines l’année dernière contre 8 semaines cette année). Le nombre de contrôles réalisé sur la totalité de la période est donc inférieur (118.315 contrôles réalisés en 2018 contre 122.075 en 2017). Par contre, si on regarde le nombre de contrôles réalisés par jour, il a augmenté de 8 % et est pour, la première fois, supérieur à 2.000 (2.005 en 2018 contre 1.850 en 2017).

Avec ces résultats, la Police tend vers l’objectif fixé lors des États généraux wallons de la Sécurité routière de juin 2017 d’augmenter le nombre de contrôles alcoolémie de 10% chaque année en Wallonie.

Néanmoins, plus de 67 % des conducteurs qui avaient consommé de l’alcool avaient beaucoup bu et présentaient une alcoolémie supérieure à 0,8 ‰ alors que la limite est de 0,5 ‰. Ce pourcentage a légèrement baissé par rapport à l’année dernière où on en comptait 71 %.

Conduite sous influence et risque d’accident

Pendant la campagne BOB, quasiment 16 % des conducteurs impliqués dans un accident corporel avaient une alcoolémie supérieure à 0,5 ‰. Cela témoigne du lien entre conduite sous influence et risque d’accident.

Un conducteur avec un taux d’alcool supérieur à 0,5 ‰ court 7 à 8 fois plus de risques d’avoir un accident avec dommages corporels qu’un conducteur sobre.

Conclusion

L’AWSR se réjouit de l’augmentation du nombre de contrôles réalisés par jour et remercie la Police fédérale et les zones de la Police locale pour le travail effectué pendant la campagne BOB. Le risque de se faire contrôler augmente de plus en plus sur nos routes et il s’agit d’un élément indispensable pour améliorer la sécurité routière. Par ailleurs, le nombre de conducteurs sous l’influence de l’alcool continue de baisser, ce qui montre que les usagers prennent de moins en moins la décision de prendre le volant lorsqu’ils ont consommé de l’alcool. L’AWSR les encourage à poursuivre ces efforts tout au long de l’année et pas uniquement pendant les campagnes BOB. Les contrôles d’alcoolémie ne s’arrêtent d’ailleurs pas après la campagne mais ont lieu tout au long de l’année.